Souscription à une épargne retraite : faut-il déclarer ses revenus ?

L’épargne retraite a le vent en poupe depuis plusieurs années. S’il y a une question qui inquiète les épargnants en majorité, c’est la déclaration des revenus. Pourtant, cela présente des enjeux économiques importants. Cet article aborde le sujet pour vous aider à mieux comprendre.

Une condition importante à satisfaire

La déclaration de vos revenus est indispensable lors de la souscription à une épargne retraite. C’est une condition importante contenue dans les clauses de contrat d’épargne retraite. En fait, c’est cela qui permet à votre assureur d’avoir une idée de votre capacité financière afin d’orienter, s’il le faut, vers l’offre convenable. Mieux, la déclaration de votre épargne permet de réduire sensiblement le montant d’impôt déductible de vos versements. Eh oui, sur chaque versement mensuel est déduit un montant pour l’impôt. Si vous déclarez vos revenus, un calcul se fait en aval pour définir le taux d’imposition de votre épargne retraite. Cela vous permet dans une certaine mesure de bénéficier de réductions.

Des revenus qu’il ne faut déclarer au fisc

Peut-être vous ne le savez pas. Ce n’est pas tous vos revenus que vous allez déclarer à l’administration fiscale. Il est important de faire la part des choses entre vos revenus principaux et ceux secondaires. Les revenus principaux sont ceux issus de l’activité professionnelle que vous menez. Ce sont eux que vous déclarez uniquement. Si vous êtes un salarié par exemple, vous n’allez déclarer que vos revenus liés à votre salaire mensuel. En règle générale, c’est cela qui est pris en compte par la direction de la fiscalité en ce qui concerne l’épargne retraite. Cette nuance s’avère nécessaire pour ne pas tomber dans le piège de l’ignorance et vous faire avoir naïvement. C’est bien de garder certains de vos revenus secrets. Somme toute, la déclaration des revenus n’est une chose à banalisée dans le cadre de la souscription à une épargne retraite.