L'essentiel à savoir sur le CBG

Composant naturel de la plante de chanvre, le CBG encore connu sous l'appellation de cannabigérol est sans doute l'un des cannabinoïdes les plus prisés dans les études des spécialistes du domaine. Très présent dans de nombreuses études depuis le 20e siècle, cette molécule tout comme le cannabidiol ou CBD continue d'intriguer de plus en plus de chercheurs scientifiques du monde entier grâce à ses multiples mystères. Lisez cet article pour découvrir davantage le CBG.

Le CBG : un cannabinoïde découvert dans les années soixante

Si le cannabigérol est aujourd'hui connu de tous, c'est grâce à cette série d'interrogations surgie entre les chercheurs-scientifiques sur les effets de la molécule en 1964. Les interrogations ont donc conduit à une myriade d'études qui finalement ont porté leurs fruits. Les précisions ici ohcbd.fr
. C'est ainsi que le CBG fut isolé. En dépit de l'avancée de cette recherche, ce n'est qu'en 1975 qu'une analyse très précise a été faite sur le cannabinoïde. D'après celle-ci, le CBG serait en effet convertible en d'autres substances. Ce qui résulte que son taux normal de présence dans le chanvre serait moins considérable que celui des autres cannabinoïdes. Et au bout de plusieurs années encore, le marché du cannabis s'est émergé avec la commercialisation du CBG dont la consommation n'a entrainé aucun effet psychoactif.

Le cannabigérol, la molécule dite « mère »

Les nombreuses études scientifiques sur le cannabigérol ont a amené les spécialistes à attribuer à ce composant du cannabis le nom de CBG. Loin d'être sous l'effet du hasard, c'est en raison du rôle de précurseur chimique central qu'il joue vis-a-vis des autres cannabinoïdes contenus de la plante. En effet, dans l'univers du cannabis médical en général, tous les cannabinoïdes se présentent a priori sous forme d'acides. Installée à une température ambiante, la plante du chanvre subit une réaction de décarboxylation qui aboutit à l'éradication du groupe carboxyle de chaque substance. Ainsi, le THCA se transforme en THC et le CBDA en CBD.