LE PÈRE IDÉAL #1 : DAVID HASSELHOFF

Après des années de galères, l’ex-icone des années 80 est devenu le roi des nanars… et même le père parfait dans Les Gardiens de la Galaxie 2Alors, David Hasselhoff est-il (vraiment)…

Star 80 

Dès les années 80, David Hasselhoff est une véritable star du petit écran grâce à ses rôles de Michael Knight dans Knightrider (K200 en VF) et Mitch Buchannon dans Baywatch (Alerte à Malibu). En 2001, il est désigné par le Guiness “homme le plus vu au monde”. Problème : Ayant visiblement pris goût aux séances de promo en maillot de bain rouge, ce petit farceur multiplie les shootings de magazines torse poil(s) en slip et dans des poses improbables, accompagné de chiens, de chats et même d’aigles… Difficile de mesurer le degré de sérieux du bonhomme, mais le malaise est évident.

Crédibilité : 40%

Burger king 

Avec la fin de ces séries à succès, ses problèmes d’alcool finissent par le rattraper. En 2007, une vidéo tournée par sa fille de16 ans le montre bourré, sur le sol de sa salle de bains, n’arrivant  pas à manger un burger. Convaincu que la rédemption passe par la case Télé Réalité, il multiplie les apparitions toutes plus dispensables les unes que les autres dans des émissions trash, jusqu’à mettre en scène sa propre vie de famille, avec ses filles Hayley et Taylor-Ann. Résultat : L’émission est supprimée au deuxième numéro. Pathétique, mais presque… 

Crédibilité : 1%

Nanarland

Comme toujours avec lui, le salut de David Hasselhoff arrivera par l’humour.  Il faut dire que pour échapper à son image ringarde, l’acteur/chanteur a pris soin de (sur)jouer l’auto-dérision, multipliant les caméos déjantés (Dodgeball, Bob l’éponge, Piranha 3D). Dans Shaknado 3 et 4, il incarne le père de Fin Sheppard (incarné par Ian Ziering, l’inénarrable Steve Sanders de Beverly Hills). Mieux, il signe le titre True Survivor, bande originale du nanar intersidéral Kung Fury, dont le scénario dépasse l’entendement : Un flic karateka remonte le temps, croise des dinosaures, des guerrières vikings badass, Thor version clodo en slip, et se fighte au kung-fu contre Hittler et vaincre les nazis. La classe.

Crédibilité  : 200 %

Don’t hassle the hoff

Totalement réhabilité dans l’esprit des fans, David Hasselhoff se fait désormais appeler The Hoff, double parodique et assumé de lui-même, comme dans Killing Hasselhoff, “chef d’œuvre“ avec Kid Cudi et Justin Bieber (sic). Dans Les gardiens de la galaxie 2, Star-lord raconte comment à la mort de sa mère, il s’est imaginé le père idéal… Et devinez un peu à qui le réalisateur Peter Gunn, vieux pote d’Hasselhoff l’a fait ressembler ? Au passage,il interprète le morceau titre de la BO avec tout le cast du film en mode space disco. Bravo. Attention quand même au retour de bâton. Après Baywatch : Alerte à Malibu avec The Rock – et une scène post-générique en forme de passation de pouvoir – Hasselhoff annonce qu’il reprendrait bien le volant de Kitt pour un reboot de K2000… Sérieux ?

Crédibilité : 90 %