Les enfants sont cruels

Les enfants sont cruels #1

Agitation extrême, mouvements désordonnés, pleurs déchirants, hurlements terrifiés... Véritable bête noire des parents, la terreur nocturne est incontestablement le plus anxiogène des troubles du sommeil, mais demeure bénigne et sans conséquence pour l’enfant.