Société

Nouveaux pères : Un modèle toujours en construction 

Dans une société en proie à de profondes mutations, les nouveaux pères apparaissent de plus en plus investis, démonstratifs, ou encore à l’écoute de leurs enfants. Rompant avec la logique plus autoritaire de leurs prédécesseurs, ils avancent dans le sens de l’égalité parentale et surtout, de la recherche du bien-être de l’enfant. Qui et comment sont ces nouveaux pères ?

Père séparé : Un CDI à temps partiel

La multiplication des séparations n’a pas seulement abîmé le lien entre le père et l’enfant. Cela a engendré de nouvelles situations à partir desquelles de nouvelles formes de paternité ont émergées. Des paternités certes souvent blessées, mais parfois renforcées, plus conscientes et mieux assumées.

Papa outés

C’est a priori  acquis : la France fait désormais partie des pays où les homosexuels ont le droit de se marier. Mais quid de l’accès à la parentalité ? Adoption, GPA, PMA... Petit tour d’horizon de l'évolution des droits et de l'homo-parentalité depuis la promulgation de la loi Taubira sur le Mariage pour tous. 

Les lois de la paternité

Si le pater familias est bien apparu sous l’Antiquité, difficile d’appréhender – hors du cadre purement juridique – la nature de la relation des pères à leurs enfants à travers les siècles.

La sociologue et l’ourson : Une histoire de famille

Dans La Sociologue et l’Ourson, documentaire percutant où le réel est parfois rejoué par des doudous, peluches et autres chaussettes customisées, le Mariage pour tous est appréhendé sous le prisme d’un dialogue intime entre une mère sociologue (Irène Thery) et son fils réalisateur (Mathias Thery). Brillant.

Les derniers articles

Mauvais sang, mauvais garçons

« Pensée à ma mère » « La mère avant tout »… S’il n’était pas rare de trouver ce genre de maxime célébrant l’amour maternel tatouée sur le corps de bien des mauvais garçons, c’est que l’ancienne génération avait plus souvent de considération pour la daronne – que l’on fait pleurer et qui use sa vie dans les parloirs de prison – que pour le daron, bien souvent aux abonnés absent.

La complainte du phoque au Groenland

Après avoir survolé une mer de glace, j’atterris à Kulusuk et à peine sortie de l’aéroport, ce voyage promet déjà d’être roots : un hôtel utilise comme argument de vente ses toilettes équipées de chasses d’eau, précisant aussi que ce sont les dernières de la région. Et dire que je suis loin d’être arrivée à ma destination finale... Encore une journée de navigation au milieu des icebergs et me voilà enfin à Tasiilaq, annoncée comme la capitale du Groenland est. Avec ses petites maisons colorées éparpillées sur une colline en bord de mer, il serait plus correct de la qualifier de ‘’village’’ mais sa population de 3000 âmes constitue le plus grand rassemblement humain de la zone. Je vous avais prévenus, je vous emmène dans un coin plutôt isolé.

Robinson, père et fils : Seul au monde (ou presque)

L’auteur de bandes dessinées Didier Tronchet  est parti vivre six mois avec son fils sur l’Ile de la Natte au large de Madagascar « avec la ferme intention de vivre sans les béquilles que la société moderne fait passer pour indispensables» et certain de passer sereinement avec Antoine, le cap réputé difficile de l’adolescence.  Les choses ne se sont pas déroulées comme prévu...  Il a tiré de cette expérience une histoire en deux versions, un récit (Robinsons père et fils : A Madagascar, l’île aux Nattes chez Elytis) et un roman graphique pour la revue XXI. 

« Papa, c’est quoi… un clitoris ?

Parce que l’intime n’est pas féminin, parce que l' éducation sexuelle des enfants et des adolescents, c’est comme les tâches ménagères, ça se partage, et parce que certains hommes ont encore du mal à parler - que ce soit entre eux, avec leur partenaire ou avec leurs enfants - de sexualité, de corps, de puberté, de plaisir, de désir ou encore de consentement, Camille Emmanuelle, journaliste et auteur spécialiste des questions de sexualités, tentera chaque mois de répondre à une question sur “la chose“. Aujourd’hui, retour sur un organe encore trop méconnu, le clitoris. 

L’Œdipe est un sport de combat

" Tuer le père " : Arrêt sur une expression courante autant employée pour évoquer la relation de l’enfant à son père ou mentor, que le célèbre « couper le cordon » qui désigne le fait de se départir d’une (trop) forte emprise maternelle.

Darons du bout du monde

Ma vie est comparable à celle d’un oiseau migrateur voyageant d’un pays à l’autre toujours en quête d’expériences nouvelles et chaque fois plus immersives. Partout où je vais, j’essaie ainsi de partager un moment de vie avec une communauté qui vit ailleurs et surtout autrement. En dix années à sillonner le monde, j’en ai connu des hommes qui comme vous ont endossé la lourde responsabilité de père de famille. Curieusement, je les ai tous trouvés différents, et pourtant chaque fois un peu les mêmes…

Breaking dads : La mort télévisuelle du patriarcat

2015 a signé la mort symbolique du modèle paternel popularisé par les divertissements familiaux télévisuels. Bill Cosby et Stephen Collins, les patriarches chéris de générations entières biberonnées au petit écran, ont détruit leur personnalité publique à la disgrâce de scandales sexuels à peine concevables et encore moins pardonnables. Les repères s’effondrent, et avec eux, le confort rassurant de séries soudainement flanquées d’une aura glauque. Les multi rediffusions s’arrêtent nettes, laissent un vide béant. Fort heureusement, depuis l’infanticide originel de Twin Peaks, les plus grandes séries contemporaines nous préparent à la décomposition du patriarcat.

Apatow, mode d’emploi

Cinématographiquement, il existe deux Judd Apatow. L'auteur dramaticomique aux fortes inclinations autofictionnelles, et le Pygmalion virtuose de plusieurs générations de comédiens. Partant de cette observation, la question s'installe, pernicieuse : Et si Judd Apatow était meilleur producteur qu'auteur ?